Eau et assainissement

Eau et assainissement

Assainissement : réseau unitaire en mauvais état, entrée impor- tante d’eau parasite provenant du bassin versant.

L’étude de la réfection de l’assainissement du bourg de Chavannes a été confiée au cabinet Cosinus (ex SJA). Trois tranches de travaux de mise en séparatif du réseau ont été élaborées par le cabinet d’étude.

La commune a décidé de lancer la 1ère tranche pour la partie sud du bourg en lien avec la construction du nouveau quartier (exigence de l’ARS, agence régionale de santé). Cette 1ère tranche concerne la rue du Revermont, la partie sud de la rue de Franche-Comté, la rue du Moulin, la partie sud de la rue des Deux Tours, la rue du Maquis…

Le montant des travaux s’élève à 300 000 € HT environ avec la maî- trise d’œuvre.
L’entreprise retenue est SNTP de Montréal-La-Cluse. Sur ce projet, nous attendons une subvention totale de l’ordre de 100 000 € du CD01 et de l’agence de l’eau sur la partie conduites des eaux usées. Notre budget assainissement peut participer à hauteur de 60 000 € d’autofinancement. Un emprunt de 140000€ sera nécessaire pour équilibrer cette opération. L’annuité attendue de l’ordre de 10 000 € sera financée par la re- devance assainissement acquit- tée par les foyers reliés au réseau d’assainissement. Par anticipation, le conseil municipal a déjà délibéré pour augmenter cette redevance de 0,20€ par m3 d’eau.

Nous avons sollicité le syndicat des eaux Ain Suran Revermont pour le renouvellement des conduites d’eau potable en opération coor- donnée sur ce secteur.
Ces travaux vont générer des désordres et des nuisances pour les administrés concernés. Après les travaux qui pourront durer sur l’année 2017, nous envisageons la réfection de la voirie avec le concours de notre communauté d’agglo.
Une première réunion d’informa- tion auprès des usagers concernés sera organisée très prochainement en présence du maître d’œuvre et des entreprises retenues.

Bernard Prin